Les coupes des tournois

L’A.S.E.A.D participe également à la vie associative de la ville de Dijon avec son équipe corporative

(Equipe pénitentiaire de la prison de Dijon)

 

 

 

 


Voici aussi les résultats du classement final : Cliquez ici —-> Classement FE

Photos de l’équipe

p1010206
L’équipe ASEAD avec à gauche le coach Jean-Mi, le baron et Laurent secrétaire

 

 

p1010208
Le coach et le président d’honneur

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvailles après le match
Retrouvailles après le matchs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne nouvelle :

Finale Coupe de l’Espérance qui a eu lieu au stade Léo Lagrange à Chevôve  entre l’équipe B des Municipaux et les Etoiles d’Argent de Dijon.
Le coup d’envoi 13h a été légèrement retardé car il pleuvait à verse ainsi qu’un début d’orage qui s’était déclaré au dessus du terrain de football. Après 1 mm de silence tenue par les joueurs des 2 équipes, du corps arbitral et dss représentants de l’Aséad, le match commence.
1ier but marqué en 1ière mi-temps par Cyril Bourdier dit  « Boulon » qui fait mener l’Aséad en début de match puis plus tard en deuxième mi-temps un 2ième but en reprise de volley spectaculaire de Marc Guiotat dit  « Marco » faisant  la victoire des Etoiles d’Argent 2-0. Félicitations aux joueurs et à leur coach pour ce beau match.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La remise de coupe a été fêté dignement et le tournoi se termine dans la joie malgré plusieurs défaites antérieures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’étais là !

Samedi dernier, 11 novembre 2017, j’ai pû assister à un super match qui a été mené par notre équipe Asead (2-1) contre les joueurs de l’équipe Municipaux Dijon2. Au début rien n’était joué car le match se faisait dans des conditions déplorables (pluie, boue, terrain stabilisé de Stalingrad) et à 9 contre 11 avec des changements de joueurs pour l’équipe adverse mais pas moyen de changer de joueurs pour l’Asead en sous nombre). Mais nos joueurs se sont montrés très défensifs, courageux  et encouragés  ont réussi leur tour de force. Bravo à tous et non ! « l’Aséad n’est pas mort » comme le disait son président.

Laurent